Remettre de l’humain dans le recrutement.

Remettre de l'humain dans le recrutement.

Recrutement : Du numérique et de la technologie, oui ! Mais sans oublier l’Humain !

J’ai écrit cet article après avoir adressé des réponses négatives sur un recrutement publié sur Linkedin en voyant les réactions à mes réponses. Plusieurs me remerciaient de leur avoir fait une réponse plus « personnelle »…

C’est dingue quand-même ! Non ?
A t-on à ce point oublié l’Humain au milieu de nos processus de recrutement de plus en plus digitalisés et « facilitateurs » pour optimiser le temps du recruteur ?
N’a t-on pas oublié l’essentiel porté par le flot des « je sélectionne », « je clique » « Mission finalisée » ?

J’adore les technologies, teste aussi l’IA mais on peut facilement se déconnecter en fait les uns des autres…un service RH des candidatures…

Pourtant, je suis persuadée que l’un n’empêche pas l’autre.
C’est comme dire « Bonjour ». Ce n’est pas surfait ! C’est du bon sens et c’est la première intention qui compte souvent le plus.

Mais, c’est vrai que cela demande plus de temps, que l’on n’a pas toujours…
Pourtant, s’intéresser vraiment aux autres, prendre ce temps pour montrer que l’on a prêté attention au parcours, donner un conseil, expliquer de façon transparente pourquoi on ne poursuivra pas avec un candidat….génère une telle satisfaction personnelle enrichie par le sentiment de vraies rencontres.

Et les recrutements où il y a beaucoup de volume ? Cela m’est arrivé d’avoir jusqu’à 210 candidatures sur un poste.
Je suis transparente et informe les candidats du nombre de postulants, du délai rallongé parfois d’analyse des candidatures. Et quand j’envoie des réponses négatives, j’informe que je ne peux pas faire de réponses personnelles par mail à chacun au vu du nombre alors je leur donne des éléments clairs sur le choix des candidatures retenues à ce stade. Enfin, je donne mes coordonnées les invitant à me contacter pour échanger sur leur projet ou répondre à leurs questions concernant le recrutement.

J’adore mon métier et c’est comme ça que j’ai envie de le vivre !

La communication fait aussi partie de l’ADN du cabinet mais au sens de la cohérence, de la réalité, de la valorisation de choses qui existent vraiment.
C’est bien de « travailler » sa « Marque Employeur » mais ce que retiennent les candidats et les collaborateurs, c’est la « Réputation Employeur »

Lien de l’article, ici.